Vous êtes ici

SMLS: Kakémonos contre la pollution d'origine microbiologique du littoral

Kakémonos contre la pollution d'origine microbiologique du littoral

© Syndicat Mixte du Loc'h et du Sal

Le SMLS s’est engagé en Rivière d’Auray (dès 2009), ainsi que sur les Rivières de Crac’h et de Saint-Philibert (à partir de 2012), dans une démarche visant à identifier les activités et usages susceptibles d’être à l’origine des contaminations microbiologiques.

Grâce à cet état des lieux exhaustif des activités et usages susceptibles d’être à l’origine d’une contamination bactériologique, ce comité pluridisciplinaire a pu identifier des secteurs d’intervention prioritaires et des actions adaptées :

  • étude de modélisation en partenariat avec l’Ifremer pour évaluer l’impact de chaque sous bassin et actions à mettre en oeuvre,
  • accompagnement technique individuel et diagnostics-conseils spécialisés ainsi qu’un dispositif financier pour la mise en place de systèmes alternatifs à l’abreuvement des animaux en rivière,
  • accompagnement des communes littorales et des structures en charge de l’assainissement dans la programmation de leurs actions visant à restaurer la qualité microbiologique des eaux conchylicoles,
  • co-signature de l’avenant au Contrat de bassin versant avec les syndicats en charge de l’assainissement pour mener des actions correctives,
  • un diagnostic des chantiers ostréicoles par le PNR Golfe du Morbihan pour d’accompagner les ostréiculteurs vers une amélioration de leurs pratiques (systèmes d’assainissement, gestion et stockage des produits à risque…)

A télécharger 3 kakémonos  :

Lien externe: https://www.smls.fr/