Vous êtes ici

Effacement de deux grands barrages (Vezins et Roche qui boit) pour liberer la Sélune, (Manche, France)

Retrouvons une Sélune libre et vivante !

Résumé : Les barrages hydroélectriques de la Roche-qui-boit et de Vezins ont été construits sur la Sélune en 1914 et 1927. Avec leur 16m et 36 m de haut ils constituent un verrou pour les poissons migrateurs qui fréquentent ce fleuve côtier. Compte tenu des impacts, des obligations règlementaires de mise aux normes, des problèmes de qualité d’eau qu’ils finissent par engendrer, de leur faible productivité énergétique, et des rapports concluant à l’impossibilité technique d’aménager les ouvrages, l’arasement des barrages après la fin de concession en 2007 est réclamée par les associations environnementales mais aussi les élus de la CLE du SAGE. Des oppositions locales émergent. Le projet est suspendu en 2014 mais le processus reprendra en 2017 et se poursuit aujourd’hui. Printemps 2019, le barrage de Vezins est en cours de déconstruction et s’achève en 2020. Les travaux sur la Roche-qui-boit sont prévus en 2021. Un important programme de suivi scientifique accompagne ce projet depuis 2012.

>> Article complet sur le site de Europena Rivers Networks