Vous êtes ici

Plan de gestion durable des haies (PGDH)

Le Plan de Gestion Durable des Haies (PGDH) est un outil pratique de gestion des haies destiné à l’agriculteur.

Le PGDH :

  • apporte une meilleure connaissance des haies de son exploitation et de leur état (cartographie de l’ensemble du linéaire de haies, calcul de densité/ha, description des différents types de haies présents sur l’exploitation, recensement des essences majoritaires composant les haies, diagnostic de l’état des haies (sénescente, vigoureuse) et des pratiques d’entretien en cours (passage du lamier, piétinement de la haie par le bétail, usage des produits phyto, …) ;
  • dresse un contexte réglementaire, territorial et pédoclimatique en lien avec les haies ;
  • évalue précisément la qualité d’habitat de la haie pour la biodiversité et un indicateur d’évaluation de la capacité de stockage de carbone supplémentaire par la bonne gestion (principe d’additionnalité) ;
  • planifie les travaux de coupe et de gestion selon des niveaux de priorité d’intervention (pour chaque haie, avec trois niveaux de priorité sur des périodes de 5 ans, dans un cycle de 10-20 ans en fonction du type de haie) ;
  • calcule le prélèvement possible sans épuiser la ressource et une estimation du cycle de prélèvement en vue d’une valorisation du bois (approche filière économique) ;
  • donne les itinéraires techniques et les modalités de gestion durable adaptés aux objectifs de l’exploitant et aux types de haies ;
  • propose des travaux d’amélioration des haies (plantation de nouvelles haies, regarni, …).

Le PGDH est réalisé par le conseiller bocage-agroforestier pour accompagner l’agriculteur dans la réappropriation de ses haies et dans ses changements de pratiques. Sa réalisation est un moment privilégié pour échanger avec l’agriculteur sur le terrain, au pied des haies. Ce diagnostic initial (t0) assure une présomption de durabilité dans la planification de la gestion des haies d’une exploitation qui sera nécessaire pour de nombreuses démarches autour des haies, comme le label Bois bocager géré durablement.

>> Lire l'intégralité de l'article sur le site de l’Afac-Agroforesterie