Vous êtes ici

Naïades: Interface nationale pour l'accès aux données des eaux de surface continentales

Naïades est l'interface nationale pour l'accès aux données d'évaluation (de l'état et des pressions / de la qualité) des eaux de surface continentales (rivières et lacs). Elle permet aux utilisateurs d'accéder aux données sur les concentrations de substances chimiques, les inventaires d'espèces et les indicateurs d'évaluation associés, les paramètres physico-chimiques et l'hydromorphologie. En 2017, de nouvelles fonctionnalités ont fait leur apparition. Focus sur ce site et sur ses les principales évolutions aujourd'hui accessibles à tous.

Les données collectées par les agences de l'eau, les offices de l'eau et l'Agence française pour la biodiversité (AFB) concernant les eaux de surface continentales sont disponibles depuis 2015 sur Naïades, plate-forme qui s'inscrit dans le système d'information sur l'eau en tant que site national thématique.

Cette plate-forme offre un accès rapide à des données brutes (concentrations, listes d'espèces) ou agrégées (indicateurs, indices) grâce à des fonctionnalités de recherche, de consultation et d'export accessibles via différentes interfaces ou à distance. De nombreuses données sur les concentrations de substances chimiques, les inventaires d'espèces, les paramètres physico-chimiques et l'hydromorphologie sont en ligne.

Pendant l'année 2017, plusieurs évolutions ont vu le jour. L'actualisation des données y occupe une place importante :

  • Les données de physicochimie sont disponibles pour l'intégralité du territoire métropolitain jusqu'en 2015 et sur une partie jusqu'en 2017. Les données de Guadeloupe, Martinique et de La Réunion sont aussi mises à disposition ;
  • Les données d'hydromorphologie et de températures sont disponibles et sont actualisées de façon automatique chaque trimestre ;
  • Les données "poissons" tirées de mesures effectuées entre 2005 et 2015 sont mises à disposition en attendant la mise à jour d'avril 2018, qui devrait venir les compléter.

En outre, de nouveaux modes de recherche et l'accès à un espace personnel ont fait leur apparition :

  • Il est possible d'effectuer une recherche par cours d'eau ;
  • Il est possible d'effectuer une recherche par indice pour les données espèces (IPR, IBD, etc.) ;
  • Il est possible de créer son espace personnel et d'y sauvegarder ses listes personnelles de paramètres, d'indices, de stations ou encore de taxons pour les réutiliser plus tard lors de l'utilisation de la page de recherche.

Les données sur les eaux de surface continentales peuvent aujourd'hui, pour les professionnels de l'eau (gestionnaires, techniciens, etc.) comme pour le grand public, être au centre des préoccupations.