Vous êtes ici

IRSTEA: Lancement d’une campagne d’observations des rivières intermittentes à l’échelle européenne

Les rivières intermittentes, qui cessent de s’écouler ou s’assèchent une partie de l’année, représenteraient la moitié des cours d’eau de la planète. Elles restent cependant mal connues. Les scientifiques d’Irstea et leurs partenaires lancent un projet de sciences participatives pour y remédier : une campagne mobilisant les citoyens partout en Europe. Pour participer, téléchargez l’application mobile CrowdWater !

Selon les estimations actuelles, les rivières intermittentes, c’est-à-dire celles qui cessent de s’écouler ou s’assèchent une partie de l’année, représenteraient la moitié des cours d’eau de la planète. En dépit de leur proportion dans le réseau hydrographique mondial, leur fonctionnement et leur localisation restent mal connus. Considérées comme anecdotiques pendant longtemps, ces rivières sont ainsi peu prises en compte dans la législation relative à la gestion des cours d’eau. Pallier le manque de données sur ces rivières en mobilisant un réseau de citoyens partout en Europe, tel est l’objectif de la campagne d’observations sur six mois lancée dans le cadre du projet européen SMIRES1 , à l’initiative d’Irstea.

En moins d’une minute, en utilisant l’application gratuite CrowdWater développée en partenariat avec l’Université de Zurich, tous les observateurs de la nature peuvent participer à la récolte d’informations visuelles. 
Deux possibilités pour les volontaires équipés d’un smartphone iOS ou Android : soit participer à la récolte de données ponctuellement sur un ou des cours d’eau au choix, sans contrainte de lieu ni de période, soit y participer de manière répétée en relevant les conditions d’écoulement sur le même tronçon d’un cours d’eau, à 5 endroits ou plus, au moins une fois par mois du printemps à l’automne, sur plusieurs jours d’affilée.

--> Retrouvez toutes les infos de la campagnes sur  Site de l’IRSTEA