Vous êtes ici

AELB: La solidarité urbain-rural et internationale dans le 11eprogramme

Conformément aux réglementations en vigueur, les agences de l’eau assurent des missions de solidarité envers les territoires défavorisés. La solidarité urbain-rural à destination des territoires ruraux du bassin Loire-Bretagne. La solidarité internationale pour l’accès à l’eau potable et à l’assainissement des pays en voie de développement.

L'agence de l'eau Loire-Bretagne assure une mission de solidarité avec les territoires ruraux du bassin dans le cadre de la solidarité urbain-rural. Les territoires ruraux sont confrontés à des difficultés spécifiques vis-à-vis de la gestion de l'eau. Les  coûts  d’infrastructure  notamment  en  matière  d’assainissement  et  d’eau  potable  sont  plus  élevés  du  fait  de  l’étalement  de  l’habitat,  et  inversement,  leurs  ressources  financières  sont  généralement  plus  faibles. Le montant consacré à cette solidarité s’établit à 198 millions d’euros sur la durée du 11e programme.

Les territoires éligibles à cette solidarité sont constitués des Zones de Revitalisation Rurale :

  • carte des zones de revitalisation rurale
  • liste des communes en zone de revitalisation rurale

La Loi Oudin-Santini a légitimé les interventions des agences de l’eau pour mener des actions de coopération internationale dans la limite de 1% de leur ressource. Elle permet notamment d’aider les associations et collectivités du bassin qui œuvrent dans la coopération décentralisée. Elle permet aussi de conduire des actions de coopération institutionnelle avec des autorités étrangères (ministres, organisme de bassin) afin de favoriser le développement de la gestion intégrée des ressources en eau à l’échelle des bassins versants. 19 millions d'euros sont consacrés à la solidarité internationale pour l’accès à l’eau potable et à l’assainissement des pays en voie de développement. 

--> Retrouvez l'intégralité de l'article sur le site de l'Agence de l'eau Loire Bretagne