Vous êtes ici

Adaptation au changement climatique

L'appel à projet "adaptation au changement climatique" permet d'identifier, soutenir et animer les initiatives permettant d’améliorer globalement la résilience du territoire face aux impacts actuels et futurs du changement climatique, en considérant les vulnérabilités locales. Il s’agit de soutenir de l’ingénierie de projets, des actions d’animation, de sensibilisation et de formation des acteurs locaux, des études et projets de recherche, ainsi que des actions de communication. Les candidatures sont à envoyer avant le 13/09/2019 à 18h00.

Champ d’intervention

De façon règlementaire, le PCAET définit une stratégie d’adaptation.  L’appel à projet proposé vise à consolider / compléter cette stratégie et à identifier, soutenir et animer les initiatives  permettant d’améliorer globalement la résilience du territoire face aux impacts actuels et futurs du changement climatique, en considérant les vulnérabilités locales.  

Ces actions découleront de la  stratégie définie ou en cours de définition dans le PCAET, et concerneront  l’un ou plusieurs des axes suivants :

  • Contribution à la connaissance et au suivi des effets
  • Renforcement de la gouvernance, de la cohésion territoriale et des capacités des acteurs du territoire
  • Sensibilisation et éducation à l'adaptation
  • Adaptation des politiques d’aménagement et de gestion des risques pour un territoire résilient : gestion des  ressources  en  eau  (quantité  /  qualité),  confort  thermique,  impacts  sanitaires,  prise  en  compte  de l'élévation du niveau de la mer, etc.  
  • Gestion  des  ressources  naturelles,  préservation  des  écosystèmes  et  des  milieux  naturels  dans  une perspective de changement climatique
  • Accompagnement des activités économiques : agriculture, forêt, tourisme, etc.

Cet appel à projet permettra de concevoir et de tester des solutions d’adaptation :

  • Soit déjà intégrées à un plan d’action mais encore non mises en oeuvre.  
  • Soit car le PCAET n’est pas encore arrêté et que l’appel à projet permet d’ajouter une action innovante / non prévue.

Les co-bénéfices sur le plan environnemental, économique et social seront recherchés ainsi que les mesures dites « sans  regret »,  c’est-à-dire celles  qui  seront  utiles  et  rentables  quelle  que  soit  l’amplitude  du  réchauffement climatique. De même, les actions favorisant la transversalité (plusieurs thématiques ou secteurs), la réplicabilité à d'autres  territoires  ou  secteurs  bretons, les  synergies  avec  le  volet  atténuation  du changement  climatique  et  les autres politiques environnementales (biodiversité par exemple), seront à prévoir. 

Articulation avec les autres démarches

Les candidatures devront s’articuler avec les autres démarches du territoire, et plus particulièrement le Plan climat air  énergie  territorial  et  son  volet  « adaptation ».  Elles  devront  également  être  menées  en  cohérence  avec  les orientations des partenaires régionaux, le projet régional Breizh Cop (www.breizhcop.bzh), et pour les territoires littoraux, s’inscrire dans le cadre de la stratégie bretonne pour la mer et le littoral.  

Cet appel à projet est lancé en parallèle de la candidature bretonne au programme européen Life intégré « action pour le climat », sous-programme « adaptation au changement climatique ». Ce projet appelé Breizh’Hin, piloté par la Région, concerne des actions déjà formalisées à engager à compter de l’automne 2020. La note conceptuelle, qui comportera les principales orientations du projet (objectifs, pistes d’actions, partenaires et  gouvernance…), sera déposée  en  septembre  2019. La  proposition  finale  doit  quant  à  elle  être  finalisée  au  printemps  2020.  S’il  est retenu, ce projet LIFE intégré bénéficiera d’un co-financement européen à hauteur de 60 % des sommes engagées. L’ordre de grandeur de ce type de projet est d’environ 20 millions d’euros sur 6 à 10 ans, dont une moitié consacrée à des actions dites complémentaires (mobilisant d’autres fonds nationaux et européens).  

Cet appel à projet est également complémentaire de l’AMI « pour une gestion durable du trait de côte dans le cadre de l’adaptation des territoires maritimes au changement climatique », porté par l’État, la Région et le CEREMA. Celui-ci concerne spécifiquement les territoires littoraux et s’inscrit dans le cadre de la stratégie bretonne pour la mer et le littoral. 

Téléchargez l’intégralité de l’appel à projet sur le site de la Région Bretagne

Contacts

Région Bretagne  
Nathalie Gibot / nathalie.gibot@bretagne.bzh / 02 22 51 60 16
Les dossiers de subventions adressés à la Région Bretagne doivent être envoyés à l’adresse générique energie@bretagne.bzh
 
ADEME
Vincent Briot / vincent.briot@ademe.fr / 02 99 85 87 04
Les dossiers de subventions adressés à l’ADEME doivent être envoyés à l’adresse générique subvention.bretagne@ademe.fr