Vous êtes ici

ATBVB: Réalisation de profils de vulnérabilité conchylicole: méthodologie, retours d'expérience, freins et leviers

Journée ATBVB "Réalisation de profils de vulnérabilité conchylicole: méthodologie, retours d'expérience, freins et leviers"

Le jeudi 8 novembre 2018, à Dinan (22)

Contexte

Le milieu littoral est soumis à de multiples sources de contamination fécale d'origine humaine ou animale: assainissement collectif ou individuel, activités d’élevage, faune sauvage... En filtrant l’eau, les coquillages concentrent les micro-organismes présents dans l’eau. Aussi, la présence dans les eaux de bactéries ou virus potentiellement pathogènes pour l’homme peut constituer un risque sanitaire lors de la consommation de coquillages.

Les profils de vulnérabilité ont pour objectif de recenser, quantifier et hiérarchiser les différentes sources de pollution microbiologique susceptibles d’impacter les zones conchylicoles afin de définir des actions permettant de réduire et gérer le risque sanitaire.

Cette journée a pour vocation d’échanger sur la réalisation des profils conchylicoles, la méthodologie, les freins et leviers rencontrés….

Programme
09H00 : ACCUEIL CAFÉ
 
09H30 : Les profils conchylicoles : rappel et contexte réglementaire
Rappel du contexte réglementaire, les attentes de l’Agence de l’eau Loire Bretagne...
→ Pierre PROD’HOMME, Agence de l’eau Loire Bretagne
 
10H00 : Retours d’expérience sur l’élaboration des profils de vulnérabilité conchylicole sur le département de la Manche : méthodologie, freins, leviers...
Intervention à double voix
→ Loïc NOGUES, Cellule Littoral Direction de la gestion de l’espace et des ressources naturelles Service
qualité des eaux du Conseil départemental de la Manche
→ Clément NALIN, Chargé de mission eau du Parc Naturel Régional des Marais du Cotentin et du Bessin
 
11H00 : Présentation d’une phase de modélisation et des sources de pollution microbiologique dans un estuaire breton - Ifremer
Modélisation et hiérarchisation des flux de contamination microbiologique dans le cadre de l’élaboration du profil de vulnérabilité conchylicole du secteur Rance et baie de Saint-Malo. Ifremer
→ Julien CHEVE, Responsable des réseaux de surveillance du Laboratoire Environnement Ressources Bretagne Nord d’Ifremer
 
12H15 :REPAS
 
14H00-16H00 : Visite d’une station d’épuration et retour sur la démarche d’amélioration de la qualité bactériologique dans l’estuaire de la Rance
→ Charlotte GESLAIN, Animatrice Milieux Marins à COEUR Emeraude → Pascal LECLER, Président du Comité des Pêches Maritimes et des Elevages Marins d’Ille-et-Vilaine (sous réserve)
Modalités
- Gratuit pour les adhérents de l’ATBVB / 15 € pour les non - adhérents
- Prévoir un chèque de 15 € à l’ordre de l’ATBVB pour le repas du midi
- Inscription obligatoire jusqu’au vendredi 2 novembre dernier délai
Partenaires
Avec la participation de l'Agence de l'eau Loire Bretagne, Ifremer, le PNR  des Marais du Cotentin et du Bessin, le Département de la Manche et Dinan Agglomération.
 
Contact
Pour plus de renseignement, vous pouvez me contacter par mail charlotte.leguenic@atbvb.fr / 02 96 58 29 78
Cette journée a été organisée avec l’aide des référentes ATBVB « Mer et Littoral » : Charlotte GESLAIN COEUR Emeraude et Chloé CORDELLIER du Syndicat Mixte Ria d’Etel

 

Porte documents public