Vous êtes ici

Mettre en œuvre la transversalité sur son territoire - travailler ensemble et croiser les enjeux (milieux aquatiques, agricole, bocage,...)

Date : 
Mardi, 21 juin, 2022 - 10:00
Lieu : 
St-Gorgon et de Caden (56)

Demi-journée "Mettre en œuvre la transversalité sur son territoire - travailler ensemble et croiser les enjeux (milieux aquatiques, agricole, bocage,...)"

Le mardi 21 juin de 10h à 12h30 / 13h La Métairie Neuve, sur les communes de et St-Gorgon et de Caden (56)
organisée par Région Bretagne, l’Agence de l’eau Loire-Bretagne et l’Association des Techniciens de Bassins Versants Bretons (ATBVB), en partenariat avec le SAGE Ouest Cornouaille (OUESCO)

 

Inscription CLIQUER ICI

 

 

A destination des techniciens milieux aquatiques, bocage et agricole de l’ensemble des structures intervenant dans le cadre des contrats territoriaux ainsi que les maîtres d'ouvrage associés

Les objectifs de ces temps d'échanges sont de:
    > croiser les regards et les façons de travailler selon le corps de métier sur la gestion et le suivi d’un même site,  
    > partager les outils et pratiques afin de gagner en efficacité et aller plus loin dans les enjeux transversaux

Visite du Site de la Métairie neuve (Boulotterie) et présentation des travaux réalisés dans le cadre du CTMA du Bassin Versant du Trévelo  (Détail en pièce-jointe)

Avec la contribution du technicien d’Eau & Vilaine Bertrand BARBIER-THALY,  Chargé de Mission - Animateur de bassin versant « Antenne Sud ouest »

Description 

L’ensemble des cours d’eau de cette tête de bassin, a fait l’objet de travaux de reprofilage, de calibrage, de création d’Etang en aval et de déplacement dans les années 70/80 sur les communes de Saint-Gorgon et Caden. Ce qui a provoqué une perte totale d’habitat de 1ère catégorie, d’incision du lit mineur, d’abaissement de la nappe d’alimentation du cours d’eau, de déconnection de la zone humide et du cours d’eau, et des problèmes discontinuités piscicoles.

 

Par ailleurs, les zones humides adjacentes au cours d’eau en amont ont été remblayées de plus 80 cm dans les années 60 pour implanter des porcheries, depuis abandonnées, et le bocage de ceinture en zones humides a été en partie arasé, ne restant que des reliquats. Ainsi, ce cours d’eau est en assec tous les étés, conséquence des dysfonctionnements hydrologiques sans offrir d’habitats fonctionnels pour les populations piscicoles indigènes.

 

Des travaux initiaux ont été réalisés lors du premier CTMA sur Saint-Gorgon : rehaussement du lit par radier (de 40 à 60 cm) test de remise du cours d’eau dans son thalweg d’origine, rampe d’enrochement pour rétablir la continuité piscicole. Ces travaux ont été couplés à un suivi biologique de type abondance / IPR depuis 2012. Il n’y a plus de population de truite fario, ni de chabot sur l’ensemble de ces cours d’eau.

 

Ces travaux passés ont fait l’objet d’une reprise d’ensemble et d’un confortement, et d’un complément sur lit mineur et majeur totalisant 2 km de restauration. Des zones de travaux en bleu foncé (Cf. Carte des travaux prévus dans le CTMA), par refus d’un des exploitants, ont été décalées sur des sources de cours d’eau en tête de bassin (Cf. cartes) et plus en aval jusqu’à un plan d’eau au niveau de la Métairie neuve (Cf. Carte des travaux réalisés). Nous sommes passés d’un linéaire prévu de 1700 ml à 2000 ml, soit une différence de 300ml de cours d’eau restauré en plus.

Contacts:

 

Demi-journée transversale de 2021 à Plélan-Le Grand (29) en partenariat avec Syndicat Mixte du Bassin Versant Meu