Vous êtes ici

Assises citoyennes de la mer et du Littoral: De l’eau de nos rivières à l’océan, Quelles actions locales ?

Date : 
Mardi, 12 novembre, 2019 - 13:30
Lieu : 
Brest (29)

Assises citoyennes de la mer et du Littoral: De l’eau de nos rivières à l’océan, Quelles actions locales ?

Le 12 novembre 2019 à partir de 13h30 à Océanopolis à Brest (29),
organisées par Le réseau des conseils de développement breton de la Région Bretagne

A partir des réflexions menées par les conseils de développement bretons sur leurs territoires respectifs, l’objectif de ces assises est d’apporter la contribution de la société civile et des citoyens aux politiques locales liées à la mer et au littoral dans un contexte de tensions liées à la ressource en eau, tant du point de vue qualitatif que quantitatif.
Des innovations et des expérimentations sont déjà à l’oeuvre dans les pays maritimes bretons avec le soutien financier de la Région Bretagne et de l’Europe dans le cadre du FEAMP notamment. Etant donné les enjeux majeurs que représentent pour la Bretagne tant l’eau douce que l’eau de mer, cette rencontre cherchera à valoriser les bonnes pratiques, les solutions locales de façon à mobiliser l’ensemble des acteurs publics et privés pour une politique de l’eau coordonnée et efficace en Bretagne.
Un espace d’exposition permettra à chacun d’échanger et de prendre connaissance des expériences, innovations et réflexions à l’oeuvre les territoires bretons.

Pré-programme:  Consulter le pré-programme

> 13h30 – accueil
 

13h45 - table ronde : Enjeux et actions locales pour un développement durable des territoires maritimes.
Avec : Thierry Burlot, Vice-Président du Conseil Régional chargé de l'environnement, eau, biodiversité et climat ; Jean-Luc Barbo, Président de la commission locale de l’eau des Côtes d’Armor, Eau et rivières de Bretagne; Denis Bailly, économiste laboratoire de recherche AMURE Université de Bretagne Occidentale ; Pôle mer Bretagne Atlantique, CESER Bretagne
Dans un contexte de nécessaire amélioration de la qualité des eaux dans les rivières et sur le littoral, des expérimentations, des actions ont été engagées, notamment avec le milieu agricole. Comment aller plus loin ? Comment réduire l’impact des activités humaines, qu’elles relèvent de l’urbanisation ou des activités économiques ?
 

> 15h45 – Enjeux, perspectives et pistes d’actions en lien avec la qualité de l’eau : témoignages et débats
 

1. Produits de la mer et biodiversité : comment préserver les ressources en garantissant une qualité de l’eau nécessaire ?
Qu’il s’agisse de la pêche côtière, de la filière algues, de l’aquaculture ou encore de la conchyliculture, ces activités économiques sont fortement liées à la qualité de l’eau. Pour leur permettre de se pérenniser et de se développer, comment peut-on localement soutenir la filière ? Comment améliorer les liens entre scientifiques et acteurs économiques pour mieux comprendre les phénomènes à l’oeuvre ?
Témoin : Société GROIX HALIOTIS élevage d’ormeaux à Groix (56)
 

2. Impact des activités humaines terrestres : comment réduire leur impact ?
Qu’il s’agisse d’agriculture, d’activités industrielles ou d’habitat, quelles actions locales peut-on mettre en oeuvre pour préserver la ressource en eau ? Dans un contexte de changements climatiques et d’événements météorologiques plus nombreux (périodes de canicules, tempêtes, pluies abondantes, périodes de sécheresse…), comment améliorer la gestion de l’eau et garantir sa qualité ?
Témoins : Chambre régionale d’agriculture, association « Les hydrophiles » du Pays de Redon
3. Activités récréatives (tourisme, nautisme, baignade), quelles évolutions souhaitables ?
L’impact des activités récréatives sur un littoral breton de plus en plus prisé est indéniable. Comment mieux gérer les déchets induits par ces activités et atténuer leur impact sur l’environnement ? Face à une pression touristique croissante, qu’il s’agisse des ordures ménagères, emballages plastiques, des rejets toxiques provenant de l’entretien des bateaux de plaisance…, quelles solutions locales peut-on développer ?
Témoin : centre nautique des Glénans.
 

4. Activités portuaires en transition (innovations, économie circulaire…) : quelles actions pour limiter leur impact sur la qualité de l’eau ?
Des progrès technologiques sont déjà engagés de façon à limiter l’impact des activités industrielles portuaires sur la qualité de l’eau. Comment aller plus loin ? Comment diffuser les bonnes pratiques (gestion des effluents mais aussi des intrants, traitement des eaux noires, déconstruction, recyclage…), dans les nombreux ports qui jalonnent le territoire breton et limiter leur impact sur les eaux littorales ?
Témoignages : Jea n-Paul Solaro, Président SEM de Keroman, Port de Lorient -Les recycleurs bretons, Brest (sous réserve)
 

> 16 h45 – Retour sur les échanges par Alix Levain, Sociologue Université de Bretagne Occidentale (à confirmer)

Inscription:

S'inscrire

Lien externe :

+ d’info sur le site de la Région Bretagne