Vous êtes ici

Afac: Référentiel sur la typologie nationale des haies – suivant leurs modalités de gestion durable (Avril 2020)

Référentiel sur la typologie nationale des haies – suivant leurs modalités de gestion durable

Afac-Agroforesterie - Avril 2020

Une nouvelle édition du Référentiel sur la typologie nationale des haies vient de paraître. Il s’enrichit de la participation de 14 structures supplémentaires donnant ainsi à voir leur typologie de haies territoriale. Augmentant ainsi la couverture nationale, le référentiel gagne en représentativité et valide une typologie nationale permettant l’expression de la grande diversité de morphologies de haies présentes en France.

L’Afac-Agroforesteries a mis en place une méthode de référencement unique et partagée au niveau national pour classer les différents types de haies à partir d’une entrée sylvicole basée sur deux grands types : le taillis et la futaie. Ce parti pris permet d’aborder chaque type de haie avec un objectif de renouvellement par des techniques de gestion des ligneux : le recépage, le prélèvement, l’élagage, la régénération naturelle, … Cette clé de répartition générique harmonise et compare les données territoriales collectées auprès du réseau pour produire de la connaissance sur les haies à l’échelle nationale.

Ce référentiel donne une définition de la haie à la fois commune à l’échelle nationale tout en soulignant la pluralité des formes et des dénominations qu’elles peuvent prendre dans chaque territoire, grâce à l’exhaustivité de la collecte.

Cette étape de partage d’une caractérisation des types de haies unique pour tous les opérateurs de terrain travaillant sur la haie est essentielle pour le développement d’outils métiers nationaux. En effet, le Plan de gestion durable des haies (PGDH) a intégré la typologie nationale des haies dans sa nomenclature pour garantir une utilisation compatible à tous les territoires.

S’appuyant sur l’expertise et la connaissance de terrain des 34 structures locales décrivant avec précision l’ensemble des types de haies de leur territoire, ce référentiel dessine une nouvelle représentation des territoires bocagers français. Il caractérise les types de haies spécifiques d’une aire géographique qui sont révélateurs par les essences présentes et leur morphologie, d’un de contextes pédoclimatiques particuliers et de pratiques de gestion historiques ou récentes attachées à un territoire.

Des cartes de localisation par type de haie, produites dans ce référentiel, révèlent tant des formes et des pratiques communes entre les territoires que des disparités importantes. En voici deux exemples :

  • Les haies de têtards sont communes à de nombreuses régions comme les Pays de la Loire, le Nord, l’Est, l’Auvergne, l’Occitanie et les Pyrénées. C’est cependant une forme peu répandue en Bretagne et en Normandie.
  • Les haies de taillis simple sont fortement présentes dans le grand ouest bocager (en Pays de la Loire, en Bretagne, en Poitou-Charentes jusqu’en Centre Val de Loire). Mais elles sont peu présentes en Occitanie, en Auvergne-Rhône-Alpes et dans les territoires du Nord-Est.

Ce travail de caractérisation des territoires bocagers français sera approfondi à partir de 2020 dans le cadre de plusieurs projets nationaux réalisés par et avec des partenaires de l’Afac-Agroforesteries, tels que l’IGN et Solagro.

Télécharger la nouvelle édition du Référentiel national sur la typologie des haies